Print
11 mai, 2016
L’optimisation du développement
Zouk Mosbeh est l’une des rares villes à avoir marié harmonieusement les divers secteurs de la vie économique : l’industrie, l’éducation, la culture, le commerce, le tourisme et les services, grâce au travail de son conseil municipal présidé par Charbel Merheb, professeur de mathématiques à l’origine, infatigable maire à l’image de sa ville pleine de vitalité.

Merheb réussit à joindre les deux bouts, faisant preuve d’un sens de l’équilibre exemplaire. Il travaille en faveur de la promotion de Zouk Mosbeh en une zone riche en universités, collèges, entreprises et firmes, multipliant ainsi les opportunités de travail et de scolarisation. Zouk Mosbeh, le portail du Keserouan, se dresse fière de son potentiel, de ses routes et de son infrastructure que Merheb travaille à aménager (routes asphaltées, passage pour piétions, réseau d’assainissement, etc.). Dans le but de sécuriser sa ville, Merheb équipe la police municipale en caméras et crée une salle d’opération visant à contrôler la vitesse des automobilistes, à prévenir les accidents de route et à contrecarrer les éventuels vols.

Se plaçant au service des plus démunis, Merheb et son conseil municipal épaulent le dispensaire municipal doté d’une structure pouvant subvenir les besoins en médicaments gratuits à 250 personnes, en lui allouant un budget de 30 millions de livres libanaises par mois.

La culture ne passe pas inaperçue à Zouk Mosbeh qui organise des festivités annuelles toujours encouragées par la municipalité qui y voit l’occasion idéale de drainer l’attention et les visiteurs vers leur ville. Actuellement, le maire et son conseil travaillent à ériger le Palais municipal qui permettra de réunir les divers agents du changement afin que Zouk Mosbeh reste pionnière dans tous les domaines.
Pour bénéficier de nos services,

Contact